top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAnnaig Collias

Sur le fil



SUR LE FIL


Ah le voilà l’équilibriste Tout en courbes et en arpèges Ne flairant aucun piège Sur le fil qui résiste


Tentant le lien, il n’est que joie N’imaginant pas le pire Et sur le pli de son sourire Pas l’ombre d’un poids


Ses mains sont tendues Ses pieds pointus Au dessus des lacets Qui séparent sans courbettes Les cubes et les traits De l’immensité verte


Et c’est là qu’il se rend Qu’il avance pas à pas Dans une danse sans Hésitations ni trépas


Est-ce l’appel de la forêt Qui lui fait risquer la chute ? Est-ce l’espoir d’une liberté Qui fait chuter son risque ? Et où arrivera-t-il, Comment il descendra ?


Ces questions, il ne se les pose même pas Car le souffle l’emporte L’élan a toqué à sa porte Pour lui lancer tout bas :


Ne crains plus les arbres Dépasse juste la cascade Fais glisser tes pieds Tranquillement, sur le fil Sous la cruche, sans un poids Vers l’oubliée contrée Tout simplement Va.

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page