top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAnnaig Collias

Pourquoi rédiger le manifeste de son entreprise ou de sa marque ?

Dernière mise à jour : 25 janv.


Je me suis lancée dans l'aventure de l'entrepreneuriat il y a un peu moins d'un an. Un grand changement pour moi, plein de découvertes puisqu'avant j'étais prof et formatrice académique.


Et tout le problème des indépendants, c'est qu'ils sont experts dans leur domaine (comme je le suis pour les formations) mais pas dans le marketing (peut-être que vous vous reconnaissez ?). En tout cas, je ne l'étais pas. J'ai dû me former, m'autoformer pour être exacte, sur ce sujet. On m'a conseillé de définir mon client idéal, mon persona. J'avoue que c'est resté longtemps abstrait pour moi qui ai de multiples casquettes. En tout cas flou. Jusqu'au jour où j'ai suivi un cours sur Domestika concernant la stratégie éditoriale et le brand content. Car, avant de nous inviter à nous atteler à identifier ce client idéal fort éloigné, l'intervenante nous y fait indirectement plancher sur notre manifeste.


J'ai trouvé cet exercice extrêmement fructueux. En effet, il amène alignement, positionnement et induit tout naturellement les personas que l'on vise. C'est pour cela que je partage aujourd'hui ce que j'en ai retenu avec vous.


Voyons donc d'abord ce qu'est un manifeste.


Qu'est-ce qu'un manifeste ?


Un manifeste, c'est une déclaration publique. On l'affiche sur son profil LinkedIn, sur sa landing page... Il est là pour partager, donner à voir son programme d'actions et/ou sa position. Tu peux y exposer ta manière de voir ton travail, les valeurs qui t'animent, ce qui te met en rogne, ce pour quoi tu t'engages...


Libre à toi d'y noter ce que tu veux. Sache juste qu'il constitue une mise en mots de la vision de ton entreprise ou de ta marque. C'est pour cela qu'il est essentiel de le définir...


Dans sa conférence Ted, Simon Sinek explique d'ailleurs que ce qui différencie les marques à succès des autres, ce n'est pas la qualité de leur produit mais bien leur message. Tout part de leur "pourquoi" pour glisser vers le "comment" et finir par le "quoi" (soit le produit ou l'offre). Selon lui, "les gens n'achètent pas ce que vous faites mais pourquoi vous le faites." Il ajoute : "Ce que vous faites sert uniquement à prouver vos convictions" et conclut : "Si vous parlez de vos convictions, vous attirerez ceux qui croient à ce que vous croyez".


Écrire votre manifeste rentre donc pleinement dans cette théorie !


Pourquoi rédiger son manifeste ...


Le manifeste de votre entreprise (ça marche aussi si vous êtes freelance ou indépendant·e) vous permet donc d'éclairer votre chemin et les objectifs que vous poursuisez. En somme, d'éclaircir vos idées, ce que vous voulez et ce que vous refusez, les thèmes que vous voulez aborder et qui vous définissent en tant que marque (voire en tant que personne, puisque les deux sont étroitement liées).


Finalement, c'est donc un outil pour votre personal branding. Ou, si vous préfèrez comme moi éviter les anglicismes, pour votre marque personnelle. Une entreprise fait de la pub sur ses produits. Quand on est solopreneur, parfois il vaut mieux miser sur le fait de se vendre soi, de s'appuyer sur son image personnelle.


C'est en tout cas ce qui est conseillé aujourd'hui pour se différencier sur les réseaux comme Instagram et LinkedIn. Mais aussi pour ne pas radoter sur ses produits. Je ne sais pas pour vous mais, de mon côté, quand je vais sur les réseaux, quelqu'un qui ne parle que de ce qu'il ou elle propose, c'est comme un repoussoir. On est déjà bien assez matraqué·es de pubs sur nos écrans... En somme, on a soif de connexions, de relations et d'authenticité. En tout cas, c'est ce que ça me fait.


Si j'en reviens après ce petit détour au manifeste de votre marque, je le perçois réellement comme l'outil essentiel de celle-ci. Car c'est de lui que vous pourrez tout dérouler : votre persona, vos piliers de contenu, vos piliers d'expression, vos contenus eux-mêmes aussi.


En me posant dessus, j'ai effectivement pu clarifier mes envies. Par exemple, avec mes valeurs, ce que je conteste, il est clair que je veux aider et former des entrepreneur·es, entreprises et collectifs engagés. Pas question d'aller faire une formation chez Total (désolée si vous avez tenu jusque là et que vous êtes déçu·es ;) ).


Autre exemple : c'est de là que j'ai décliné mes piliers de contenu car ce sont les thèmes qui me tiennent à coeur : le pouvoir des histoires, de la créativité, de l'intelligence collective / les histoires qui m'inspirent / les conseils que j'ai à offrir sur ces sujets.


Alors, voilà ce que je vous propose. Vous trouverez, en cliquant sur le lien ci-dessous, un document à télécharger et à remplir. Il contient des pistes de réflexion pour votre marque ET une trame à compléter pour que vous puissiez réaliser le premier jet de votre manifeste. Une fois celui-ci terminé, il vous faudra bien sûr le remanier, le réagencer, enlever, ajouter... Victor Hugo raturait ses brouillons à qui mieux mieux : pas question pour nous de viser la perfection dès le début. Ecrire, c'est réécrire.


Quand vous aurez terminé, partagez-le avec moi en commentaire ou via ma messagerie sur LinkedIn. Vous restera ensuite à pimper et réduire tout ça pour définir votre pitch (peut-être en ferai-je un autre article : dis-le-moi si ça vous intéresse).




Si malgré tout, vous voulez des exemples de manifeste de marque ou d'entreprise avant de vous lancer, en voici quelques-uns :


Des exemples de manifeste



Alors, oui, c'est de la politique. Mais c'est un manifeste parfait où le futur président dépeint ce en quoi il croit, se positionne, utilise son histoire pour se démarquer et énoncer ses ambitions. Pas étonnant qu'il ait été élu après !


Pour rester plus centré.e s sur les marques, je vous propose de découvrir deux d'entre elles, françaises, qui s'engagent et le font clairement savoir sur leur site. La première : Moodz.



Avec les mots comme avec les images choisis, Moodz se positionne en faveur de la diversité et de l'inclusivité. Mais également du côté d'une production européenne de qualité.


Un autre exemple est celui de Zeste. Sur cette page du site, intitulée clairement "nos engagements", la marque pose ses principes : développement durable, économie sociale et solidaire, écologie, solidarité.


On aime, on n'aime pas : là n'est pas le sujet. Ces deux marques se positionnent et s'engagent. En cela, elles attirent une clientèle en accord avec leurs principes. C'est d'ailleurs de leurs valeurs qu'elles ont déduit leurs personas. Et c'est de ce positionnement que découle un total alignement. Pour moi, être raccord entre ses valeurs et ses actions est essentiel. C'est un moyen de tenir, de toujours savoir pourquoi on se lève le matin, ce en quoi on contribue.


C'est en partant de ce constat que j'ai intégré la rédaction du manifeste de marque à l'une de mes formations.


L'intelligence collective pour un manifeste commun à l'entreprise


Construire son manifeste et son storytelling en fonction de celui-ci est assez simple quand on est solopreneur.e. Mais ça devient bien plus complexe pour une entreprise avec plusieurs salariés ou un collectif.


Pour fédérer une équipe autour d'un message, il vaut mieux partir du principe que l'intelligence collective sera plus efficace, surtout si votre entreprise est en pleine restructuration.



Que pourraient vous amener les outils de l'intelligence collective dans la rédaction d'un manifeste ? me direz-vous. Eh bien, de multiples avantages : des objectifs communs, une réelle cohésion d'équipe, une stratégie éditoriale partagée ainsi qu'un cadre clair où chaque membre pourra ensuite être autonome et expérimenter. Ils permettent également de faire primer la coopération sur la compétition et d'instaurer ainsi un meilleur climat de travail. Ils permettent également d'éviter une certaine verticalité. Car celle-ci ne favorise jamais l'adhésion.


De ce fait, avoir un manifeste rédigé de manière commune vous permettra d'attirer de nouveaux salariés qui partagent réellement vos valeurs, qui cherchent à travailler avec vous pour elles, au service de la raison d'être de votre entreprise ou collectif, car celles-ci sont clairement identifiées et identifiables.


C'est pourquoi, dans la formation que j'anime autour de la création collective du storytelling de l'entreprise ou de l'organisation, j'allie ces outils à ceux du manifeste. Pour créer ce cadre commun, pour permettre à chacun et chacune de se positionner, d'être en harmonie avec son travail et ses missions, pour valoriser ce que en quoi je crois aussi :) ...


Pour toute question ou information sur le manifeste ou sur cette formation, n'hésitez pas à commenter ou me contacter.


Dans mon prochain article, je vous ferai découvrir une histoire inspirante, celle de Julie Moura et de ses premiers pas vers l'écriture.


À bientôt !



Posts récents

Voir tout

Écrire à partir d'un fait divers

La magie des ateliers d'écriture Voilà deux ans, sous les conseils d'une amie, j'ai commencé à participer à un atelier d'écriture non loin de chez moi. Cela faisait longtemps que j'en avais envie mais

Comentarios


bottom of page